Projet de reforestation

24.000 arbres plantés

Pourquoi une intervention est-elle nécessaire ?

Les forêts couvrent 31% de l’espace terrestre de notre planète. Elles produisent l’oxygène vital dont les êtres vivants ont besoin. Malheureusement, nous perdons chaque année 75 million hectares de forêts, équivalant à 27 terrains de football chaque minute. Pour lutter contre cette crise environnementale, Wado plante deux arbres pour chaque paire de sneakers que vous commandez, en collaborant avec l’ONG We Forest.

Le Nord-Est de l’Inde est le lieu de vie des habitants de l’Etat Meghalaya, “la zone la plus humide de la terre”. Ici, dans l’Est des vallées Khasi, WeForest est en partenariat avec une fédération de 10 gouvernements locaux et 62 villages Khasi pour restaurer les zones de forêts grâce à la régénération naturelle assistée et à la replantation. Les communautés sont encouragées à reprendre possession de leur patrimoine naturel et à restaurer les zones de forêts abimées. Des pépinières dirigées par les villageois fournissent les arbres pour la replantation, permettant d’impliquer directement la communauté locale à la reforestation.

Le projet s’attaque directement aux causes de la déforestation, notamment la production de charbon de bois, l’élevage de masse et les feux de forêt. Grâce à des groupes d’entraide et à des associations de paysans, les villageois sont habilités à entreprendre de manière durable. Pour éviter une future déforestation, le projet installe des cuisinières et des cuiseurs à riz économes en combustible pour 3 500 ménages dans la zone du projet. Grâce à cette initiative, la pollution et la consommation de bois pourront être diminuée.

“Chez Wado nous sommes convaincus que chacun peut être ce que nous appelons un « Gamechanger ». Quelqu’un qui prend conscience que de simples actions individuelles peuvent contribuer à un meilleur monde. Quelqu’un qui a la volonté de transformer son quotidien vers un mode de vie plus sain. Notre mission est d’inspirer les clients et les entreprises à participer à cette révolution.”

Marta Llaquet, Co-fondateur

Communauté Khasi

Les Khasi sont traditionnellement un peuple tributaire de la forêt, qui compte sur la forêt nuageuse indigène pour s’abriter, se nourrir et se soigner. Les Khasi accordent également de la valeur à leur forêt pour son rôle dans la protection des sources d’eau et dans la conservation de la faune et attachent une importance spirituelle aux zones de forêts identifiées comme sacrées. Ces communautés sont maintenant menacées car leur précieuse forêt est défrichée pour la fabrication du charbon de bois, l’extraction de la pierre et le pâturage. L’état de Meghalaya, ou « la demeure des nuages » en sanskrit, est d’importance internationale, reconnu comme l’un des endroits les plus humides sur la terre et un lieu important pour la biodiversité.

Restoration Ecologique

WeForest est partenaire d’une fédération de 10 gouvernements autochtones et de 62 villages Khasis ayant des valeurs traditionnelles de conservation des forêts et des structures de gestion. Les zones d’intervention sont restaurées grâce à la régénération naturelle assistée, qui implique la plantation d’engrais, l’éclaircissage, le désherbage et la création de lignes de feu, par les membres de la communauté eux-mêmes. Lorsque la plantation d’engrais est nécessaire, les plants proviennent de pépinières communautaires locales.

Pour permettre à la forêt de se régénérer indépendamment du broutage des animaux et de l’interférence humaine, le projet utilise des « clôtures sociales », en d’autres termes, l’accord de zones interdites. Comme la région est riche en espèces végétales et animales, les efforts de reboisement ont également un impact sur la biodiversité. En effet, le projet reconnecte les parcelles d’habitat via des couloirs forestiers. Il comporte également un certain nombre de mesures de conservation de la biodiversité, de l’eau et du sol.

Développement de la vie locale

Le projet fournit des stratégies pour que le peuple Khasi s’attaque à la pauvreté, à l’exploitation forestière et s’engage directement dans la reforestation. WeForest soutient les membres des groupes d’entraide et des associations d’agriculteurs à travers la formation et le soutien financier pour poursuivre des initiatives d’écotourisme, d’agriculture durable et de pépinières.

Afin de promouvoir des changements communautaires plus larges, des subventions sont octroyées pour investir dans les fermes porcines et avicoles afin de promouvoir un changement de régime alimentaire à partir du bœuf, une source de protéines plus dommageable pour l’environnement. WeForest subventionne également les cuisinières à faible consommation d’énergie afin de réduire la consommation de bois de feu. Les individus engagés directement dans la restauration des forêts et la sensibilisation sont également aidés grâce aux formations et à un soutien financier.

WeForest offre également des possibilités d’emploi direct sous la forme de facilitateurs communautaires régionaux, de gestionnaires forestiers, de comptables, d’assistants, etc. Les khasis sont l’une des rares sociétés matrilinéaires au monde, de sorte que les femmes sont bien représentées dans le projet.